Un nouveau coach pour les FEM1

Sophie Herbrecht en action!

Sophie Herbrecht est le nouveau coach de l’équipe fanion féminine du HBC Thann- Steinbach. Elle succède à Régis Manzi. Pendant le confinement, elle a accepté de répondre à nos questions et de se plonger sur une saison sportive 2020-2021 encore incertaine dans son calendrier exact.

Sophie Herbrecht palmaresHBCTS : Tout le monde connaît ton parcours de handballeuse. La transition pour devenir coach a été facile ?

Sophie Herbrecht : « Non car il n’a jamais été inscrit dans mon état d’esprit que j’allais un jour entraîner. Au départ, je n’ai pas cette fibre.
Je suis une compétitrice. Je suis sensible à tout ce qui concerne la formation. Mais, non, ce n’était pas prévu à la base. J’ai préparé et débuté ma reconversion professionnelle
en dehors des terrains de handball. J’avais simplement annoncé que cette saison sportive 2019-2020 était ma dernière sur les terrains. Les choses étaient claires pour moi. Je l’avais rappelé. Notamment au club où j’ai évolué ces deux dernières saisons, l’US Altkirch. Jusqu’à la fin du mois de mars, je n’y ai reçu aucune proposition autre que celle de joueuse. Dans
le même temps, j’ai été sollicitée par d’autres structures. J’ai attendu l’entretien que je devais avoir à l’USA. Et puis est arrivé le projet du HBC Thann/Steinbach. Dès les premiers échanges, je l’ai trouvé pertinent et intéressant sur le plan sportif. Dès lors, ma décision a été prise de rejoindre Thann ».

HBCTS : Quel est ce projet sportif ?

Sophie Herbrecht : « La structure actuelle du HBC Thann/Steinbach est déjà prometteuse avec un bon esprit de formation dans une ambiance familiale. Il faut évidemment préserver cela. Les dirigeants m’ont sollicité pour apporter une nouvelle touche avec un projet féminin ambitieux : pérenniser l’équipe fanion en championnat de France et là faire accéder, sur trois ans, en nationale 1. Il est également question d’avoir les mêmes ambitions au niveau des partenaires du club et de la structure. Sportivement, ce projet s’intéresse plus globalement à la filière féminine avec un œil tout particulier sur les -17 également en championnat de France, et la remontée en championnat régional de l’équipe « deux » des seniors pour avoir, à terme, une vraie
« réserve ». Cela doit permettre de travailler pour compter, à terme, sur une équipe fanion en N1 et une réserve en N3 territoriale. Sans oublier toutes les équipes de jeunes en championnat régional ou en Excellence départementale comme actuellement. C’est un défi intéressant où je peux apporter mon expérience du handball ».

HBCTS : Cela va être ta première expérience à une telle responsabilité. Un choix risqué ?

Sophie Herbrecht : « C’est un challenge pour moi effectivement. Mais, ce n’est pas tout à fait ma première expérience. A Brest, j’avais entraîné une saison en nationale 1. Et à Altkirch, j’encadrais depuis deux ans la section hand du collège. Mais, c’est vrai, en tant qu’entraîneur principal, je vais débuter. A moi de réussir à transmettre mon savoir, à faire adhérer les filles à mon projet de jeu. C’est un challenge excitant. Je compte m’y mettre à fond et travailler. Je ne pars pas totalement dans l’inconnu. Je connais
le club et plusieurs dirigeants et entraineurs parmi lesquels ma mère. Il y a également un nouveau président avec une nouvelle équipe dans son staff. Cela va donc être une découverte pour beaucoup de monde. Quand à l’équipe féminine, je connais de nombreux éléments que j’ai déjà vu jouer. Je vais simplement compléter cet effectif tout comme l’équipe technique qui va m’aider ».

HBCTS : Précisément. Qui sera avec toi pour encadrer ? Quel sera l’effectif de l’équipe senior féminine. Y aura-t-il des recrues ?

Sophie Herbrecht : « Flavien Fisch qui entraînait déjà au club va me seconder comme adjoint. Mon père, Hugues Herbrecht, va continuer en tant que préparateur physique. De son côté, Geoffroy Behra ne sera plus là à temps plein. Il va cependant continuer à apporter son aide ponctuelle pour les gardiennes. Patricia Graff et Jean-Michel Hell seront également toujours là pour la table de marque et tout ce qui concerne l’encadrement administratif avant, pendant et après les matchs. Je compte également travailler avec les encadrants des -17 France, ma mère Emmanuelle Herbrecht et Aloïs Sauter et de l’équipe réserve avec Clément Challemel. Concernant l’effectif, je vais tout d’abord m’appuyer sur les filles de la saison écoulée. Il me plait. J’aime bien l’état d’esprit de ces filles. Seule, Mallaury Rebert nous quitte alors qu’une autre fille est encore incertaine. Tout va dépendre de ses études. Il y a quatre arrivées qui vont permettre de renforcer certains postes. Deux retours au club tout d’abord : Anastasia Pajot et Laura Bosiger. Et les venues d’Ophélie Fimbel et d’Ornella Franz. Pour compléter, je compte également travailler avec des jeunes de la formation thannoise comme Noa Benoit-Gonnin, Chloé Fuchs, Jade Noël ou encore Margaux Manzi. Ma volonté est d’avoir un groupe de 14 à 16 joueuses pour bien travailler aux entraînements et être compétitif sur le terrain. Sur la saison à venir en N2, je veux viser les 4-5 premières places. Nous devrions reprendre les entraînements à compter du mercredi 12 août. Si la situation sanitaire le permet évidemment ».

Jean-Michel Hell.

Télécharger l’article

Nous rejoindre

Le handball club de Thann-Steinbach a besoin de vous ! Nous sommes à la recherche de personnes bénévoles pour participer aux activités et aider à la vie du club. Vous serez amené à organiser les différents évènements et sorties.

Vous êtes intéressés ? Remplissez directement en ligne le formulaire d’inscription « Devenir bénévole ».

Ne manquez plus rien

Découvrez la Gazette de la Commission des Jeunes

Nous contacter

Que ce soit pour devenir joueur, mécène, ou bénévole ou simplement pour demander des informations, n'hésitez pas à nous contacter !
Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

29, rue Joffre
68620 Bitschwiller-lès-Thann

06 36 57 88 50

5 + 10 =