Interview d’Anastasia Pajot

« Thann est le club qui m’a tout appris »

Photo Anastasia PajotAnastasia Pajot est de retour au HBC Thann/Steinbach ! Après une (belle) saison sportive en nationale 1 à l’US Altkirch, elle a décidé de réorienter sa vie professionnelle et sportive. Et de revenir aux sources…

Domiciliée à Thann et âgée de 19 ans, Anastasia Pajot a réussi son année en sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) à Mulhouse. Mais, elle veut se réorienter pour ce qui était dans un premier temps son second choix : entrer en école d’infirmière. « Cela va me demander de m’investir davantage dans mes études. Ce choix ne me fait pas peur. Je voulais bouger et faire quelque chose pas trop éloigné de la médecine. La crise sanitaire que nous traversons actuellement me motive encore davantage. Le milieu hospitalier a besoin de renforts. C’est pour moi une motivation supplémentaire », explique Anastasia Pajot.

Le sport et tout spécialement le handball reste évidemment sa grande passion. Et quand elle quitte le monde étudiant, elle retrouve immédiatement les terrains de handball. Un sport qu’elle a adopté dès qu’elle a touché sa première balle, à l’âge de 5 ans. Comme son frère, Valentin. Elle a toujours évolué au club de Thann/Steinbach. Au départ, c’est évidemment un club de proximité. Ensuite, c’est devenu un club familial qui lui a permis d’évoluer en compétition. « Cela a été de belles années. Je m’y suis bien sentie. Et, surtout, j’ai pu progresser et jouer chez les moins de 18 ans en championnat de France. Ces saisons sont inoubliables. On m’a tout appris. Je ne garde que de bons souvenirs. Et notamment, cette chance d’avoir pu disputer les finalités nationales en -18 », ajoute Anastasia Pajot, arrière de formation.

Douée et motivée, elle a fait le choix l’été dernier de quitter son club formateur pour rejoindre les rangs de l’US Altkirch et tenter le pari de la nationale 1 pour sa première saison chez les seniors. Une expérience réussie. Elle n’a pas tardé à se mettre en valeur, à trouver ses marques, à prendre du temps de jeu et à prendre une part prépondérante dans l’effectif de l’US Altkirch. « Cela a effectivement été une belle expérience. Et c’est dommage que cette saison se soit arrêtée aussi tôt. Je ne regrette rien. Mais, il a fallu que je fasse un choix. Le plus important pour moi aujourd’hui, ce sont mes études et ma future vie professionnelle. Je veux y arriver et je vais tout donner pour y parvenir », insiste Anastasia Pajot.

Dès lors, il était impossible pour elle de poursuivre en nationale 1 en enchaînant des matchs de ce niveau et les entraînements. Elle n’a cependant jamais voulu arrêter la pratique du handball. « Quand Sophie Herbrecht m’a présenté son projet, j’ai rapidement été séduite. C’est d’abord, évidemment, un plaisir de revenir à Thann. Je connais le club. Encore une fois, c’est ici que j’ai tout appris. Je ne pars donc pas dans l’inconnu. Au contraire, je connais tout le monde, j’ai mes piliers. Et puis, le projet est intéressant. Associé à celui de ma vie professionnelle, il se conjugue parfaitement », se félicite la jeune femme.

Et puis, la nationale 2 reste un bon niveau pour Anastasia Pajot qui reconnaît cependant que, du fait de la situation sanitaire, le moment reste bizarre. « On ne sait pas comment cela va se passer et comment ça va démarrer. On est un peu dans le flou. J’attends de voir comment cela va évoluer cet été », note Anastasia Pajot. Elle ne ne reste pas inactive puisqu’elle a réussi à trouver un emploi saisonnier dans un magasin de sports situé à Kingersheim. Elle y croise une certaine…Sophie Herbrecht

Un parcours similaire puisqu’elles se sont retrouvées dès la sortie du confinement pour quelques séances physiques avec l’effectif du HBC Thann/Steinbach pour la saison à venir. « Nous nous entendons bien. Il faut dire que je connaîs la quasi totalité des filles. Nous avons une belle équipe. Le projet de Sophie est cohérent. Nous allons réussir. Il faudra surtout bien démarrer la saison en cas de retour de la crise sanitaire », prévient Anastasia Pajot.

Sereine et optimiste, elle a une dernière pensée pour ses coéquipières et l’ensemble des membres et supporters du club. « J’espère que nous allons nous retrouver dans les meilleures conditions. En attendant, portez vous bien et faisons toutes et tous attention. Restons vigilants », conclut Anastasia Pajot.

Jean-Michel Hell

Télécharger l’article

Nous rejoindre

Le handball club de Thann-Steinbach a besoin de vous ! Nous sommes à la recherche de personnes bénévoles pour participer aux activités et aider à la vie du club. Vous serez amené à organiser les différents évènements et sorties.

Vous êtes intéressés ? Remplissez directement en ligne le formulaire d’inscription « Devenir bénévole ».

Ne manquez plus rien

Découvrez la Gazette de la Commission des Jeunes

Nous contacter

Que ce soit pour devenir joueur, mécène, ou bénévole ou simplement pour demander des informations, n'hésitez pas à nous contacter !
Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

29, rue Joffre
68620 Bitschwiller-lès-Thann

06 36 57 88 50

4 + 10 =