Les nouveaux

Aloïs Sauter, entraineur du groupe 17 Féminines

Alois Sauter entraineur -17 filles« FORMER et SE FORMER »

Étudiant en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) à Mulhouse et passionné de handball, Aloïs Sauter compte orienter sa carrière professionnelle dans le domaine du sport. Cette saison, il va continuer d’apprendre aux côtés d’Emmanuelle Herbrecht avec les-17 ans féminines championnat de France du HBC Thann/Steinbach.

Domicilié à Wittenheim, il a fêté ses 22 ans le 21 mai dernier. Dès son plus jeune âge, il pratique le handball. D’abord à l’ASCA Wittelsheim en « baby hand » puis à Wittenheim/Ensisheim où il évolue dans toutes les catégories de jeunes, notamment à un niveau régional. Il rejoint ensuite le championnat de France -18 avec le MHSA puis le FC Mulhouse chez les seniors où il joue en N1, en N2 et en N3. « J’ai évolué sur de nombreux postes. Notamment en tant que demi-centre et ailier. J’ai pu participer à de belles aventures sportives. Petit, je voulais devenir professionnel. Mais, j’ai rapidement compris que ce ne serait pas possible. D’où mon choix de revenir jouer en championnat régional à Wittenheim/Ensisheim et de m’intéresser au coaching », explique Aloïs Sauter.

Tout en se faisant plaisir sur les terrains avec son club, il commence à se former pour devenir entraîneur. Il suit un premier stage au FC Mulhouse sous la férule de Dany Luandgraj. « J’ai adoré sa façon de faire et de diriger un groupe qui était génial. » Les -15 garçons du FCM ont finalement été champions d’Alsace. Le club est aux côtés de lui dans sa formation pour obtenir le BPJEPS. Il prend en charge les -13 garçons et intervient à la section à St-Exupéry. Il s’intéresse à d’autres catégories comme le baby hand, les -11 et encore les -15, toujours avec Dany Luangraj. « Ces différentes expériences m’ont apporté de la maturité et de nouvelles connaissances. Cette saison, j’étais aux côtés de Matteo Campagna avec les -18 région de Wittenheim/Ensisheim. Nous nous sommes classés 3e alors que nous venions du championnat départemental. Mon frère était dans l’équipe. On a réussi à faire progresser l’effectif. Cela a été une belle réussite. Enfin, Frédéric Blum m’a également demandé de suivre la sélection féminine du Haut-Rhin des intercomités. Cela m’a permis de découvrir le hand féminin », ajoute Aloïs Sauter.

Une expérience qui a sans doute été déterminante dans son choix pour la saison à venir. Il a eu plusieurs propositions et des projets intéressants lui ont été présentés. Il a pris le temps d’écouter et de réfléchir. « J’ai considéré qu’entraîner une équipe de jeunes filles sur du championnat de France aux côtés d’Emmanuelle Herbrecht était pour moi une belle opportunité. A ses côtés, je vais en profiter pour écouter, apprendre et passer mon diplôme d’entraîneur. Pendant le confinement, j’ai échangé avec Manu, mais également avec le président Pascal Comolli et avec Graçia Da Silva. Le groupe est intéressant même si ça va être une grosse bagarre sur le terrain car la concurrence est importante. Mais, nous allons avoir une belle équipe », estime Aloïs Sauter.

Il a envie d’essayer quelque-chose de nouveau pour lui après avoir suivi de loin l’évolution de la section féminine du HBC Thann/Steinbach ces dernières saisons. « Un gros travail a été réalisé. Les échos sont positifs. J’ai également le sentiment que ce travail de formation se réalise dans la convivialité. Thann/Steinbach semble être un club qui a gardé ses valeurs familiales. Un peu comme ce que j’ai connu à l’ASCA, à Wittenheim/Ensisheim ou au FCM. Je pense que Manu et moi allons bien travailler ensemble », poursuit Aloïs Sauter.

Apprendre sans se précipiter. C’est aussi cet état d’esprit qui l’a guidé dans sa réflexion et son parcours. « A ce niveau de jeu, je ne voulais pas me lancer seul. Mais, plutôt bénéficier de l’expérience et des conseils d’entraîneurs plus expérimentés que moi. Je ne veux pas brûler les étapes », note le jeune homme qui aime tous les sports. Les premiers contacts avec le groupe des filles sont intéressants. Il attend désormais avec impatience la reprise officielle des entraînements au mois d’août prochain.

A-t-il un premier message à adresser au club, aux membres et au public du HBC Thann/ Steinbach ? « Oui. Je suis ravi de ma venue au club. Il faut maintenant continuer à progresser ensemble et, surtout, à prendre du plaisir. C’est le plus important ».

Jean-Michel Hell

Télécharger l’article

Nous rejoindre

Le handball club de Thann-Steinbach a besoin de vous ! Nous sommes à la recherche de personnes bénévoles pour participer aux activités et aider à la vie du club. Vous serez amené à organiser les différents évènements et sorties.

Vous êtes intéressés ? Remplissez directement en ligne le formulaire d’inscription « Devenir bénévole ».

Ne manquez plus rien

Découvrez la Gazette de la Commission des Jeunes

Nous contacter

Que ce soit pour devenir joueur, mécène, ou bénévole ou simplement pour demander des informations, n'hésitez pas à nous contacter !
Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

29, rue Joffre
68620 Bitschwiller-lès-Thann

06 36 57 88 50

3 + 4 =