Interview de Frédéric Limacher

« PÉRENNISER ET DÉVELOPPER LA SECTION MASCULINE SENIOR »

Photo de Frédéric Limacher

Frédéric Limacher, plus connu sous le pseudo de « Fritz » est un fidèle du HBC Thann/ Steinbach. Après une belle carrière de joueur au club, il a suivi plusieurs formations d’entraîneur. C’est lui qui impulse désormais toute la filière masculine senior. Et notamment la « une », en Excellence Régionale.

C’est en suivant un copain de classe, à l’âge de 14 ans, qu’il découvre, à Thann, le handball. La passion est immédiate. Il va jouer au niveau départemental puis régional jusqu’à la dernière saison il y a deux ans, sous la férule de Régis Manzi. Il entraîne également depuis ses 18 ans. Toutes les catégories d’âges, chez les filles comme chez les garçons. « A l’époque, Olivier Boos m’avait sollicité. Et j’ai pris du plaisir et de l’intérêt. Du coup, j’ai suivi de nombreuses formations. Animateur tout d’abord, puis entraineur régional et interrégional. Là je suis en formation DEJEPS (Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) mention handball, à Besançon sur un cycle de 18 mois qui se termine au mois d’août. Ce diplôme remplace selon la spécialité soit le Brevet d’État d’éducateur sportif (BEES); soit le diplôme d’État relatif aux fonctions d’animateur (DEFA) », explique Frédéric Limacher.

Avec ses diplômes, il peut désormais entraîner et encadrer jusqu’en D2 filles et N1 garçons. Un jour peut-être. Car, pour le moment, il est concentré sur deux activités principales. La première au comité de handball du Doubs, où il a suivi sa formation DEJEPS,  qui lui permet de prendre les responsabilités de chargé de développement. « C’est une belle expérience qui me permet d’être en contact avec les différents clubs de ce comité, de découvrir un territoire de handball intéressant avec des clubs de handball féminin pertinents et masculin qui progressent. Je bosse en télétravail, mais également sur « le terrain ». Cela demande de fréquents déplacements », ajoute Frédéric Limacher. Samedi, il revenait par exemple de Pontarlier.

Malgré ses responsabilités, il a toujours été fidèle à Thann. Il a même pris ses responsabilités après le départ comme coach des masculins de Régis Manzi. « C’était la fin d’un cycle. Il y a eu des départs de joueurs. Mais, je ne voulais pas que tout s’écroule. J’avais à cœur de reconstruire quelque-chose, de redonner une dynamique à la filière masculine, de monter un projet », précise Fritz. En prenant cette responsabilité de coach la saison passée, son premier défi est de donner envie aux joueurs toujours là de reprendre une licence. Un défi réussi. L’effectif a bien évolué. « Humainement, les gars se sont retrouvés et se sont éclatés. Ils ont à nouveau joué ensemble. J’ai réussi à faire vivre ce groupe grâce également à des activités « extra hand » qui ont favorisé cette cohésion. Le handball n’était pas le principal objectif. Mais, on a bien bossé. Après une première phase difficile, on a capitalisé dans la seconde, juste avant l’arrivée de la crise sanitaire. La dynamique est à nouveau là et le maintien assuré grâce aussi à deux forfaits généraux d’autres formations », souligne Fritz.

Il veut maintenant passer à l’étape suivante et aller au bout du projet. « Pour en avoir discuté avec les gars et avec le président Pascal Comolli, nous pouvons avoir des ambitions en faisant vivre cette section masculine. On peut viser la prénationale dans les deux ans. L’objectif est également de bien restructurer la « deux » pour lui permettre de jouer en championnat régional. Il y aura également une équipe « trois » qui sera là pour se faire plaisir. Nous avons 50 licenciés pour ces trois équipes. Je vais être le référent pour la « une », Marion Cousin sera celui de la « deux » et Michel Reuche celui de la « trois ». Une école de gardiens sera animée dès la rentrée par Geoffroy Behra et Jean-Marc Ackermann qui sera le référant des seniors masculins. Nous allons bien travailler ensemble », se félicite Frédéric Limacher.

Un recrutement ambitieux est en cours. Pour la « une », Quentin Bottinelli a confirmé  sa venue. Il arrive du club de Burnhaupt/Guewenheim. Il y a également le retour d’Elie Rebahmed qui était parti à Masevaux. « De belles autres surprises vont également signer. On se base sur un effectif de 18-19 joueurs », note Fritz. Pour la « deux », c’est la même chose avec des gens qui avaient arrêté et qui reviennent comme Théo et Julien Stoeckel, mais également des jeunes qui en ont terminé avec les -18. « L’intérêt de ce projet, c’est la formation et la réussite sportive. La filière masculine est pérenne. Si elle peut mutualiser avec les jeunes issus de la convention entre Thann et Cernay, ce sera génial », conclut Frédéric Limacher.

Jean-Michel Hell

Télécharger l’article

Nous rejoindre

Le handball club de Thann-Steinbach a besoin de vous ! Nous sommes à la recherche de personnes bénévoles pour participer aux activités et aider à la vie du club. Vous serez amené à organiser les différents évènements et sorties.

Vous êtes intéressés ? Remplissez directement en ligne le formulaire d’inscription « Devenir bénévole ».

Ne manquez plus rien

Découvrez la Gazette de la Commission des Jeunes

Nous contacter

Que ce soit pour devenir joueur, mécène, ou bénévole ou simplement pour demander des informations, n'hésitez pas à nous contacter !
Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

29, rue Joffre
68620 Bitschwiller-lès-Thann

06 36 57 88 50

11 + 5 =